Middlesbrough – Leeds United

Me voilà de retour en UK après plusieurs mois d’absence ! Je ne sais pas si j’ai choisi le bon week-end, avec ce froid venu de Sibérie. Quoi qu’il en soit, j’étais là et c’était le moment pour moi de profiter.

Mon premier match était donc ce Middlesbrough ( » Boro « ) – Leeds United, entre le 8ème et le 11ème de Championship avant le coup d’envoi. Etant le seul match en Angleterre ce vendredi 2 mars, ce n’était pas trop compliqué pour moi de choisir cette rencontre. Quand je suis allé en bus à  Newcastle et  Sunderland, je suis toujours passé devant le stade et je savais qu’un jour j’y mettrai les pieds.

Lire la suite

Accrington Stanley

Aujourd’hui TLMSF se remet à neuf et innove en améliorant grandement un concept existant. Terminé les « On était à » et welcome, benvenuto au guide TLMSF du groundhopper. A partir de maintenant on va vous donner les meilleures adresses autour des stades que l’on connait ou que l’on visite ponctuellement. A vous les meilleurs Biergarten pour profiter d’un thé à la menthe en Allemagne, les meilleurs pubs pour boire un café italien au Royaume-Uni, et les meilleurs déchetteries en Espagne, parce que c’est le seul truc valable de ce pays.

De A à Z on va vous donner nos meilleures astuces, de l’achat de la place à la bagarre d’après match avec votre voisin chauve. Que ce soit une visite dans le Disneyland britannique autrement appelé Old Trafford ou une cinquième division belge. Le nec plus ultra. Aujourd’hui, premier épisode, sponsorisé par  @AccStanleyFR. Oui, en route pour Accrington et la League Two anglaise.

Lire la suite

FA CUP : derby Prescot Cables – City Of Liverpool FC

Le foot à Liverpool, ce n’est pas que LFC et EFC.

Avant de parler du match, parlons bien de la situation des clubs de Liverpool sans se limiter aux clubs professionnels du Liverpool FC et d’Everton. Il y’a également deux autres clubs qui sortent un peu du lot : l’AFC Liverpool et le City Of Liverpool FC. Ces deux clubs évoluent à l’échelon 9-10 du football anglais, dans la North West Counties Football League. Il y’a aussi les Tranmere Rovers (D5) de l’autre côté de la Mersey, à Birkenhead.

Pour l’AFC Liverpool, il s’agit d’un club créé en 2008 par 1 000 fans du Liverpool FC, comme l’a été le modèle réussi du voisin FC United Of Manchester (Division 6) pour Manchester United. Vous vous doutez que la création s’est justifiée par le mécontentement des fans avec le « football-business ». Pour ceux de Manchester, il était intimement lié aux nouveaux propriétaires américains. Et pour l’AFC, notamment par le prix et l’accès difficile aux places. Il fallait donc un club que les fans puissent soutenir, sans restriction, et qui porte les couleurs du club qu’ils aiment malgré tout.

Pour le City Of Liverpool FC, la situation est plus large. Ce club créé en 2015 partage les mêmes plaintes sur la globalisation du football que ci-dessus et cette idée remonte même à 2009. Le Liverpool FC était alors sous la mauvaise gestion de deux milliardaires américains : Hicks and Gillett. Pas plus tard qu’un an après la prise de fonction et sous la colère des fans, le mouvement Spirit Of Shankly (qui défend les intérêts des supporters auprès du LFC) était née.

Lire la suite

Huddersfield, première historique en Premier League

Huddersfield, une vieille Histoire

Huddersfield Town, c’est la belle histoire de cette nouvelle saison de Premier League. Ce club fondé en 1908 se retrouve pour la première fois de son histoire en Premier League (fondée en 1992) après avoir terminé 5ème de saison régulière avec un étonnant goal-average négatif (les 10 autres premiers en avaient un positif). Puis en assurant sa promotion aux TAB contre Reading à Wembley. Ce qui en fait le 6ème club actuel de PL du Nord-Ouest à n’être séparé que par moins de 100 kilomètres (Liverpool, Manchester, Burnley, Huddersfield) !

Huddersfield a néanmoins une vieille expérience du plus haut niveau anglais dont la dernière saison date de 1971/1972. Ils ont aussi 3 titres de Champion (1924, 1925, 1926). 3 autres clubs ont répété l’exploit d’enchainer 3 titres consécutifs : Liverpool, Manchester United et Arsenal. Huddersfield est sinon plus globalement une ville de rugby (Huddersfield Giants) puisque ce sport y a été officiellement créé dans cette ville en 1895. Le stade de John Smith’s Stadium y est d’ailleurs partagé entre les deux sports.

Lire la suite

Millwall – Ipswich

Millwall avait quitté la Championship à la fin de la saison 2014/2015 et faisait son retour cette saison après avoir éliminé Bradford à Wembley. Après un premier match à domicile contre Bolton 1-1, c’est à leur confrontation contre Ipswich que je me suis rendu. Ce club connait évidemment la célébrité à travers son passé tumultueux (le hooliganisme) plus que par des résultats sportifs. Pas plus tard qu’à Wembley ils avaient déjà été les premiers de l’Histoire à se permettre d’envahir ce stade culte, ce qui leur ont valu des critiques immédiates des dirigeants et joueurs. Voilà qui vous place d’emblée la situation assez étrange de ce club londonien. Il est aussi bien connu de tous les fans de foot et des médias, que détesté de tous les fans anglais. L’incivilisation chronique de ces supporters est en effet un défaut rare dans la société anglaise. Des situations cocasses qui ne déplaisent pas vraiment à ces fans : « No One Like Us » comme dit l’adage souvent réutilisé ici en chant.

En vérité, les fans seraient probablement déçus si ils étaient aimés.

Lire la suite

Liverpool – Hoffenheim, barrage retour de LdC

Après une année vierge de Coupe d’Europe, Liverpool avait l’occasion de se qualifier pour la Ligue des Champions pour la première fois depuis 2014/2015. Et ils étaient plutôt en bonne position avec un avantage de 2-1 obtenu à l’aller. Ma journée débutera tout d’abord en centre-ville, où les 2 700 fans d’Hoffenheim se sont regroupés sur la place « centrale » de Liverpool Williamson Square (1er extrait et second au départ du cortège). L’ambiance est très bonne et avant ça quelques chants se seront même fait entendre en début de journée un peu partout en ville (ici et ). Sans être surpris, le public allemand est assez familial aujourd’hui même si un groupe Ultra d’Hoffenheim existe. Cette petite ville de 3 300 habitants n’a été promu qu’en 2007-2008 en Bundesliga et nous n’avons donc clairement pas les fans les plus hargneux et expérimentés de Bundesliga.

Lire la suite

Liverpool – Crystal Palace 17/18

Nouvelle saison, nouvelle pelouse, nouvelle boutique, nouveau mémorial, nouvelle compétition. Voilà ce qui m’attendait en ce mois d’août à Anfield. En revanche, Coutinho ne m’attendait pas. Alors forcément, à l’approche de LFCCrystal Palace ce n’était pas encore la joie. Le club étant englué dans des histoires de mercato Coutinho – Barça qui compliquent une saison qui s’annonce prometteuse mais toujours aussi compliquée pour chaque prétendant au Top 4. En attendant la fin du mercato, toujours est-il que Liverpool devait absolument se reprendre de son nul contre Watford.

Revenir à Anfield aussi peu de mois après mes derniers matchs, c’est déjà découvrir de nouvelles choses : Autour du stade tout a été refait pour que les supporters se sentent dans une sorte de « Fan Zone » beaucoup plus espacée et agréable pour circuler. Il y’a également quelques nouvelles animations comme des petits terrains de foot pour les enfants.

Lire la suite

Retour d’expérience : comment voir des matchs au Royaume-Uni

Avec une cinquantaine de matchs (la moitié pour Liverpool) en 6 mois, j’ai écumé tous les sites de billetterie des clubs. Je vais donc pouvoir vous renseigner globalement puis dans le détail par club sur les moyens d’obtention d’un billet. Je précise que je ne suis passé que par les ventes officielles des clubs (sauf Aston Villa qui est partenaire officiel d’un site de reventes). Si vous avez des questions, corrections à apporter, ou besoin d’aide pour un achat n’hésitez pas à laisser un commentaire. Pour info, via cette  Google Maps vous pouvez aussi retrouver tous mes stades UK et les liens d’articles qui vont avec.

Lire la suite

Liverpool – Everton

Le premier acte du Merseyside Derby a été posté en Décembre. Le second et dernier acte se passait donc à Anfield dans un match toujours capital pour Liverpool, et qui semblait faire figure de dernier mince espoir pour Everton d’accrocher la quatrième place. Une page d’Histoire autour du derby a déjà été racontée (On a appris depuis qu’Everton va changer de stade), donc je vous laisse revenir dessus si l’envie vous en dit. Et on va ensuite pouvoir attaquer ce Liverpool – Everton.

C’est mon dernier match de la saison à Anfield, pour fêter cela je vais quand même manger au moins une fois local dans le quartier d’Anfield : Au Georgie Porgy. Un café avec quelques tables qui proposent notamment l’English Breakfast. Le match débute dès 12h30 et c’est donc parfait pour aujourd’hui. Si j’en parle, c’est que le cadre authentique de ce café est vraiment agréable avec des murs recouverts d’œuvres sur le club. Une adresse fortement recommandable.

Lire la suite

West Bromwich Albion – Arsenal: Wenger OUT ?

Sur les 6 derniers matchs de Premier League et Champion’s League, Arsenal en a perdu cinq dont deux humiliations contre le Bayern Munich. Le club est plus que jamais dans la tourmente. La tension se cristallise autour d’Arsène Wenger, qui est remis en cause par une partie des supporters. C’est dans ce contexte qu’Arsenal se déplace dans la banlieue de Birmingham pour y affronter West Bromwich, petite ville de 130 000 habitants. Un déplacement loin d’être facile pour se relancer car WBA est la meilleure équipe du « second championnat » : un 8ème qui ne lutte plus avec grand monde puisque Everton est trop loin devant et Stoke ou Southampton trop loin derrière. WBA n’a donc plus grand chose à faire si ce n’est gêner les équipes qui ont encore quelque chose à jouer.

En tant que supporter de Liverpool, nous étions heureux et remplis d’espoir en se rendant à The Hawthorns. On a plus découvert un stade de très bonne qualité. Ce n’est pas forcément un club dont on parle, mais les anglais ont encore réussi à nous mettre un énorme stade de foot ici. Ce stade construit en 1900 est d’une forme cubique qu’on ne voit pas régulièrement. Le bâtiment en brique ressort particulièrement bien grâce à l’utilisation judicieuse de bleu marine pour peindre le toit et les poteaux. C’est d’autant plus vrai que le stade est exceptionnellement bien entretenu et confortable (coursives spacieuses, bon espace entre les sièges, etc). Je me suis moi-même interrogé à un moment pour savoir s’il ne s’agissait pas d’un nouveau stade.

A l’extérieur, on trouve aussi un lieu d’hommage et de mémoire pour les proches et fans de WBA décédés. Chaque club a le sien, mais il faut bien reconnaitre que WBA fait les choses superbement bien, à voir dans la galerie de photo. C’est beau de voir cette relation entre les clubs et supporters. J’ai probablement écrit le même paragraphe pour un autre club au cours des derniers mois mais je ressens vraiment quelque chose de différent ici. Après ce tour, nous entrons dans le stade, qui n’est d’une capacité que de 26 000 places. Pour être complet, c’est l’un des 5 plus petits stades de Premier League et le deuxième pire taux de remplissage de PL. De ce fait, les places sont en vente générale pour les affiches « ordinaires ». En revanche, il faut acheter une carte de membre pour les grosses affiches. Elle ne coûte cependant que 6£ et une astuce permet de s’en priver (ajouter au panier la carte, puis sa place et retirer la carte). C’est un choix étrange car le stade n’est donc pas totalement complet contre Arsenal alors qu’une vente générale aurait pu permettre la vente des 1000 dernières places disponibles.

On prend place au premier rang, avec comme souvent les fans Away à proximité. L’objectif du jour est évidemment de voir WBA l’emporter, et de voir la rage des fans d’Arsenal devant moi. Mais avant ça, les gunners nous offrent un premier moment d’anthologie : une partie des supporters a payé un avion pour survoler presque dix fois le stade en dévoilant une banderole « No Contract #WengerOut« . Après celle-ci, les défenseurs de Wenger prennent le relais de la même façon et avec pour texte : « In Arsène We Trust #RespectAW« . Les fans d’Arsenal sont décidément bien drôles et difficiles à prendre au sérieux à chacune de leurs plaintes.

Après ce petit show aérien, le match peut commencer. Et plutôt bien puisque dès la 12ème minute, les Baggies vont ouvrir le score. Un avantage de courte durée puisqu’Alexis Sanchez va égaliser trois minutes plus tard. Si le chilien ne montre pas un bon état d’esprit sur le terrain, il est de toute évidence le plus dangereux. C’est sans doute sa supériorité face à ses coéquipiers qui doit d’ailleurs l’énerver. On a suivi le joueur pendant tout le match et ressentit pleinement le malaise entre lui et Arsenal. Certes, le résultat n’est pas parfait et pourrait aussi expliquer l’exaspération du joueur. Mais le langage gestuel est ici beaucoup trop parlant. Sanchez fait de grand gestes dans son coin quand un mouvement de balle ne semble pas lui convenir tandis que le dialogue est inexistant avec ses coéquipiers. Il semble avant tout concerné par le jeu lorsque le ballon est dans ses pieds. Un état d’âme qui ne va pas avec la philosophie de jeu prônée par Wenger.

WBA va marquer un second puis troisième but en seconde mi-temps. Deux des trois buts sont d’ailleurs totalement ridicules, Arsenal défendant de façon catastrophique sur corner.  Les fans home s’en réjouissent et peuvent chanter le célèbre « Sacked in the morning » (« viré demain matin ») aux visiteurs. En réalité, à Arsenal c’est Wenger le patron. On a beau penser qu’il va enfin rendre les armes et laisser le club passer à autre chose, des rumeurs laissent pourtant croire qu’il va choisir de prolonger. Dans tout les cas, le club est dans une situation inconfortable mais à relativiser : ils sont à 6 points de la 4ème place (ça n’était jamais arrivé sous Wenger à ce moment de l’année) mais avec 2 matchs en retard. Leur calendrier est l’un des plus durs du Big 6 mais tout reste possible. Surtout que ce sont les calendriers « faciles » qui posent problème à l’actuel 4ème de PL, Liverpool.

Nous observerons la suite du feuilleton depuis la France puisque ce week-end de PL était mon avant-dernier. En tout cas, je ne peux que recommander le déplacement à The Hawthorns pour une belle affiche. Un stade qui en mérite la visite, et qui avec de la chance peut dans un même week-end se combiner avec Aston Villa, Birmingham ou Wolverhampton sans bouger du West Midlands.