Concarneau – Red Star

Lorsqu’on n’est pas très motivé pour faire 8h de train qui nous emmène au bout de la Bretagne, un week-end international chiant à mourir est parfois la chose qui change tout. J’étais allé à France/Colombie la veille (très bon match d’ailleurs) mais je voulais vraiment découvrir ce petit coin de France et l’ajouter à mon tableau de chasse de groundhopper. Suivre le Red Star est évidemment un bonus.

Lire la suite

Grenoble – Lyon Duchère

En ce week-end de Pâques, j’ai changé mes habitudes pour cette fois-ci me rendre à un match de National. Malgré le fait d’être au troisième échelon du foot français, le Grenoble Foot 38 a la réputation d’être un club qui génère encore un bon engouement auprès des supporters. Qui plus est, le club est en train de jouer très sérieusement la montée en Ligue 2.

A savoir que le club revient d’assez loin puisqu’au début des années 2010 il avait été rétrogradé administrativement en CFA 2 (National 3) avant de déposer le bilan. Le club aura donc croisé le RC Strasbourg sur sa route. C’est en 2017 que le GF38 réussit enfin à retrouver le National. Et c’est donc sans plus attendre que le club est déjà en train de jouer une place pour la Ligue 2. Le match du jour contre Lyon Duchère était donc important.

Lire la suite

FC Chambly – Red Star

En temps normal, on se demanderait pourquoi aller à Chambly et où cela peut bien être. Mais Chambly est à 90 minutes (ou 120) d’une finale de Coupe de France (et donc des qualifs de l’Europa League 2018/19) donc ça peut changer les choses. La réalité est que c’est quand même mieux d’aller voir Chambly dans son vrai stade (ils jouent à Beauvais en Coupe de France).

Facile d’accès en train (à deux minutes du terminus de la ligne H du transilien parisien Persan Beaumont), Chambly est une minuscule petite commune de 10 000 habitants dont la superficie est de 13km². La ville est bien déserte à mon arrivée ou je commence à marcher vers le Stade des Marais avec des supporters du Red Star mais nous croisons un honorable monsieur habitant à Persan qui va voir le match car 2 de ses potes sont en train de jouer (on est bien en National et un football bien plus humain) et nous le suivons jusqu’au stade. C’est la seule et unique personne que je croise du train jusqu’au stade; quand je vous dis que Chambly c’est mort, c’est vraiment mort!

Lire la suite

OL – OM pendant les 30 ans des Bad Gones

Un long weekend de grisaille, des petites sorties dan les patelins du coin. Mon meilleur ami, qui vit à Lyon, m’appelle « Et si on se faisait un petit kiff ? Et si on allait voir le combat des Olympiques (non, #UnSeulOlympique) ? » Allez ! J’embarque et un pote et nous voilà partis dans ma petite Clio faire 4h de route pour aller voir Marseille. Lui il s’en fout, il est pour Lens, le pauvre. En plus c’est les 30 ans des Bad Gones, y’aura de l’ambiance.

En supporter prévoyant, je prends 2 maillots de l’OM avec moi, un pour lui, un pour moi.
Mon pote sur Lyon nous averti qu’il vaut mieux se garer assez loin et prendre le tram pour aller au Stade.
Pas de souci, on arrive 2h en avance donc on a le temps. Enfin, c’est ce qu’on pensait… C’est là que les ennuis commencent.

Lire la suite

Le Havre – Lens

Il n’y a pas à dire, l’importance d’avoir un stade bien desservi fait une grosse différence dans l’impression qu’on a lors de la rédaction d’un compte-rendu. Le mois dernier, je me suis rendu à Clermont, un club qui ne fait rêver personne même pas moi, mais avoir le tram aller jusqu’au stade et surtout avoir cette info sur le site web du club (oui, le CF63 a un site web) motive déjà à visiter non seulement le stade mais la ville et la région mais rend la journée bien plus agréable.

Le site du HAC ne donne pas de préconisations particulières pour se rendre au stade (sauf en bagnole!) et les locaux n’aident pas beaucoup (il y aurait une navette toutes les 40 minutes! Sérieusement?!? Je me croyais à Amiens!).

Lire la suite

Lyon – Montpellier

J’ai profité d’être maintenant de la région (et de me faire chier un dimanche, aussi) pour aller découvrir le Formidable Outil (avec Wifi) rebaptisé depuis plus officiellement « Groupama Stadium« . Tout d’abord, en prenant sa place le premier motif potentiel d’inquiétude peut être la situation géographique du stade, à Decines-Charpieu, soit 10km à l’Est de Lyon. Et on ne s’y gare pas comme on veut. La billetterie du club vous oblige ainsi à choisir votre mode de transport, et dans mon cas un parking-relais. Étant bien en avance et arrivant depuis l’Ain, je ne vais rencontrer « aucun problème » y compris au retour : 30 minutes depuis le moment où j’ai quitté mon siège jusqu’au parking-relais (il faudrait 8 min en voiture selon Google en condition normale). Des conditions certainement loin d’être aussi avantageuses pour les destinations depuis et vers Lyon. Ainsi, quelques jours plus tôt il y a notamment eu un énorme échec d’organisation pour le match de rugby : il fallait apparemment quasi 2 heures pour rejoindre la gare jusqu’au stade par tram (match en semaine et à 19h)…

Lire la suite

Derby ASSE – OL : Une branlée historique

Ma journée commence par le musée des Verts qui pour la modique somme de 5-7€ propose de faire un détour assez complet et intéressant sur l’Histoire du club. Mais n’étant supporter ni de l’ASSE, ni du rival c’est surtout l’exposition temporaire sur l’Histoire des derbys dans le monde entier qui a retenu mon attention. Une bonne heure de lecture avec un niveau d’information assez poussé et parfois étonnant (cf. l’affiche de la rivalité Newcastle – Sunderland). Bref, un travail remarquable qui témoigne de l’importance de l’ASSE dans le paysage footballistique français. J’espère que Nantes saura aussi bien les imiter avec son prochain musée.

Lire la suite

Lorient vs Nancy: 2 différentes manières de retrouver la Ligue 2

Après 11 ans passées dans l’élite, Lorient et le Moustoir ont retrouvé les joies de la D2. Depuis l’an 2000, Les Merlus n’ont jamais mis beaucoup de temps pour sortir de cette division qui ressemble à un mal nécessaire pour restructurer le club où peut-être, remotiver une entité qui s’est probablement lassée d’une décennie en Ligue 1 sans Europe et sans réelle crainte de descendre.

 

Nancy est un club similaire mais peut-être un peu plus yoyo et un peu moins ambitieux en ce qui concerne la montée. On sent que ça ne dérange pas grand-monde au club de prendre son temps pour retrouver l’élite. Mieux vaut la retrouver dans de bonnes conditions, n’est-ce pas? (Bon, nous sommes d’accord que le président va sans doute préférer les droits télé de la L1.)

Lire la suite

Red Star vs Laval, dans le mythique Stade Bauer

2017 aura nul doute été l’année Red Star pour moi. En effet, c’est la 3ème fois que je vais voir cette équipe depuis la Saint-Sylvestre. Cela dit, les deux fois précédentes étaient contre Reims (le 30 Janvier, défaite 0-1, j’étais dans le parcage rémois) puis contre le Gazélec (le 8 Avril, je profitais du soleil plus que du spectacle – les Corses ont gagné 3-0) et toutes deux à l’immonde Stade Jean Bouin, éternel petit frère du Parc des Princes.

Lire la suite

ETG Ambilly – Lyon en Coupe de France féminine

Il est 11h15 à l’entrée nord du Parc des Sports d’Annecy, des membres du groupe de supporters Brigada 74 ont gentiment accepté de m’emmener au Stade Salvatore Mazzeo de Gaillard pour le 32e de finale de Coupe de France féminine entre Evian Thonon Gaillard Ambilly et l’Olympique Lyonnais. Vous avez peut-être déjà entendu le nom du stade de Gaillard puisque les Croix de Savoie y jouaient lorsqu’ils évoluaient en National avant la double montée jusqu’à l’élite. Après six années en tant que supporters de l’équipe masculine, la Brigada 74 a décidé depuis la saison 2016-2017 de suivre l’équipe féminine qui évolue en Division d’honneur (troisième échelon féminin français). Les rouges et blanches sont à la lutte pour monter en D2, ce qui serait une première dans l’histoire de ce jeune club.

Lire la suite